Description de la conférence

Il existe un mythe Molière, édifié par un monceau de légendes et colporté par des générations de biographes. Comment, quatre cents ans après sa naissance, retrouver le Molière que ses contemporains ont connu ? Il ne subsiste de lui ni manuscrits ni écrits intimes. Pour connaître au plus près la figure de l’homme, l’itinéraire de l’acteur, l’audace du directeur de théâtre, l’ingéniosité créatrice de l’auteur, il faut revenir aux témoignages et documents oubliés – tout ce qui restitue, souvent par effraction, les travaux et les jours de l’homme, les tribulations d’une troupe d’exception, la séduction de l’artiste-courtisan devenu le favori de Louis XIV, et qui éclaire les fulgurances du plus grand auteur comique occidental. Au fil des spectacles, à la Cour comme à la Ville, et d’un triomphe à l’autre, c’est le genre même de la comédie que Molière ne cesse de révolutionner. Voilà pourquoi cet alchimiste reste indéfiniment le contemporain de ses spectateurs et de ses lecteurs.

Présentation de l’intervenant

Georges Forestier est professeur émérite de littérature française à la faculté des Lettres de Sorbonne-Université, et membre de l’Institut Universitaire de France. Passionné par la dramaturgie et les mécaniques des structures théâtrales, il est spécialiste de Racine, Molière et plus largement du théâtre du XVIIe siècle. Il a fondé en 2017 le théâtre Molière Sorbonne, qui fait revivre les techniques anciennes de déclamation et de jeu du XVIIème siècle. Il a reçu le prix de l’Académie Française pour sa biographie « Molière » (Gallimard, 2018).

Présentation du film

Michel Piccoli et Claude Brasseur dans une scène de la dramatique « Dom Juan ou le Festin de pierre » adaptée de la comédie de Molière par Marcel Bluwal / © Norbert Perrau / INA

Dom Juan ou le festin de pierre

De Marcel Bluwal. France. 1965. 1h46. Format : Fichier. Copie : INA. Avec Michel Piccoli, Claude Brasseur…

Don Juan, « l’épouseur du genre humain », a séduit puis abandonné Elvire. Elle le poursuit en vain tandis qu’il part déjà vers une prochaine conquête, accompagné de son fidèle Sganarelle…

Un personnage ayant accédé au rang de mythe littéraire par la grâce d’un chef d’œuvre de Molière : rien ne semble trop grand pour un Michel Piccoli au sommet. Intemporel.

 

 

 

Séance proposée avec l’INA :

L’Institut national de l’audiovisuel (INA), modèle unique au monde, est un média riche de 80 ans de mémoire télé, radio et web. Fort de plus d’un milliard de vidéos vues par an, il archive, préserve, numérise et diffuse vers tous les publics l’une des plus riches bibliothèques audiovisuelles. L’INA produit et diffuse des œuvres originales, fournit des contenus aux journalistes, réalisateurs et experts, forme des communautés étudiantes et professionnelles, développe une ambitieuse activité de recherche et d’innovation. Dans un contexte de mutations, l’Institut participe à la réinvention de l’écosystème audiovisuel et numérique en déployant une expertise qui en fait un média distinctif, ancré dans le temps long et la mémoire, soucieux de transmettre les savoirs et les savoir-faire dont il est le dépositaire. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : ina.fr